Facebook

Ludivine Moreau découvre la flûte traversière à 5 ans et commence ses études musicales dans sa ville d’origine, Toulouse. Après un Prix de flûte traversière mention Très Bien à l’unanimité (2008), un Cycle de perfectionnement (2010) et son Bac S en poche (2010), elle décide de partir un an en Allemagne à la Hochschule Carl Maria von Weber de Dresde pour travailler avec un professeur très important pour elle : Stéphane Réty, soliste à l’orchestre symphonique de Bâle et au Zürcher Kammer Orchester

En 2011 elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon où elle recevra les conseils précieux de Philippe Bernold, Julien Beaudiment et Claude Lefebvre. Elle en sort 4 ans plus tard, en Mai 2015, avec un Master mention Très bien. Elle profite de ses études au CNSMDL pour approfondir ses connaissances en musique contemporaine avec Fabrice Pierre lors d’ateliers XX°/XXI° et en baroque, en améliorant sa technique de traverso.

Attentive à la place du musicien dans la société, elle rédige son mémoire « Quel rapport les compositeurs américains minimalistes entretiennent-ils avec la société des Etats-Unis ? ». Ce travail de recherche lui plaît beaucoup et lui donne l’envie de poursuivre un travail poussé dans ce domaine : elle rentre en 3ème cycle DAI contemporain au CNSMD de Paris en Septembre 2015 et obtient son diplôme en Juin 2016.

 

En parallèle à ses études, Ludivine participe à de nombreux concours : finaliste aux concours de recrutement de l’Orchestre de la Suisse Romande en Juin 2016, de l’Orchestre National de Lyon en 2015, Concours International Carl Nielsen à Odense en 2014, Premier Prix au Concours Le Parnasse cycle 2 et 2° Prix au 12° Concours du Jeune Flûtiste cycle 2 en 2006, 1° Prix et Prix de la Ville au 9° Concours du Jeune Flûtiste en 2005.

 

Elle joue régulièrement avec de grands orchestres comme ceux de la Suisse  Romande, l’Opéra de Paris et l’Opéra de Lyon, l’Orchestre de chambre de Paris, l’Orchestre National de Lyon... Son goût pour le métier de musicien d’orchestre n’en est que décuplé avec ces expériences professionnelles enrichissantes.

Elle devient flûtiste à l’Orchestre des Lauréats du CNSMDP en Octobre 2016.

La musique de chambre est pour elle une grande passion : elle crée en 2014 le Duo GINKGO ( flûte et harpe), avec Lucie Berthomier. Cette formation décroche un contrat avec l’AJAM pour la saison 2015/2016.

Elle est lauréate ADAMI en Juin 2015 et lauréate de la Fondation Safran en décembre 2015.

v 2.0 —.—maj 16-09-2017 by growlHooloo’s factorY